Témoignage

Je suis la maman d’une jeune fille à traits autistiques  qui évolue chaque jour un peu plus .Pourtant  on avait presque réussi à me décourager. Longtemps, longtemps , j’ai laissé faire les professionnels. Je pensais que je ne m’y connaissais pas suffisamment  pour me permettre d’intervenir dans les prises en charge qui l’ont conduite de l’hôpital de jour en IME puis en FAM.DSCF330bis

Cette situation a duré Jusqu’au jour où j’e n’ai plus reconnu mon enfant .  C’était un « légume ». Ce jour là, j’ai pris la décision de  tout remettre en question. J’ai sorti mon enfant de cet établissement . Elle avait 27 ans.

Il a fallu supprimer les neuroleptiques et leurs effets secondaires. Une fois cette étape accomplie nous avons cherché et ouvert des portes.

Ce fut d’abord la découverte du régime sans Gluten et caséine qui a permis à notre enfant de ne plus souffrir d’un eczéma qu’elle avait depuis son jeune âge. De plus en plus sereine Johanna  a ensuite trouvé le bonheur d’avoir une méthode éducative, la méthode 3 I( Individuelle , intensive et interactive) . Nous avons vu sa joie de jouer et de pouvoir montrer ses facultés.  Au niveau médical des nouvelles analyses ont détecté des bactéries qui ont pu perturbé ses connexions neurologiques. Johanna suit un traitement pour le éliminer .

Aujourd’hui Johanna a 33 ans. Elle«  revient de loin «  comme le stipule souvent sa psychomotricienne.

Elle renait doucement. Elle dit ses ressentis, termine nos phrases avec des mots appropriés,  participe aux tâches ménagères , sait s’occuper toute seule , arrive à pouvoir imiter . Elle nous surprend tous les jours.

Malheureusement son passage en foyer d’accueil médicalisé a laissé des traces difficiles à effacer. La peur d’y retourner l’obsède. On lui a coupé l’envie de s’envoler loin du cocon familial. Nous souhaitons que notre travail ne soit pas vain., que notre fille vive dans notre société avec un accompagnement approprié.site20soleil202

Les associations ”N’AUTREAVENIR AUTISME TED” ont pour objet la création et l’intégration dans le milieu social de lieux spécifiquement adaptés aux adultes autistes et à troubles envahissants du dévelopement (TED). Ces deux associations, l’une située à Saint-Jean-Pied-de-Port, l’autre à Sévignacq, ont le même statut, un projet identique. chacune d’entre elles choisira ses activités en fonction des possibilités de son environnement.